24 octobre 2016

Anniversaire Harry Potter : l'invitation

C'est une habitude maintenant, et donc un moment attendu avec beaucoup d'impatience par Mathis, la découverte de l'invitation et donc du thème de sa fête d'anniversaire gardé secret jusque là. Cette année, c'était Harry Potter. Je ne me suis pas simplifiée la vie car je n'avais vu aucun des films, ni lu aucun des livres. Et pour corser le tout, j'avais beaucoup moins de temps que d'habitude à consacrer aux préparatifs. Mais j'ai relevé le défi et je ne me suis pas trompée, le thème lui a énormément plu.

Voilà l'invitation, trouvée ici, que l'on a simplement traduite en français :

17 juin 2016

Le lapin et le renard

Non, ce n'est pas le titre d'une fable, mais un jeu réalisé pour la fête de l'école ! C'est un classique des kermesses, le jeu du parcours électrique :

Le jeu du parcours électrique, un grand classique des kermesses
Un grand classique des kermesses, le jeu du parcours électrique.

Vous connaissez le principe ? Il faut faire glisser la baguette le long du fil électrique, sans le toucher, sinon...BIP BIP BIP, c'est perdu ! Les lampes s'allument et le buzzer sonne. 

J'ai adapté le décor au thème de la fête, les animaux, avec un renard qui se lèche les babines à l'idée de manger le lapin. 

Le renard tient grâce à une rainure dans le socle et deux tiges derrière. Les pieds sous le socle permettent le passage des câbles électriques.

le parcours électrique en forme de lapin
Le parcours électrique en forme de lapin.

On peut adapter la difficulté du jeu en fonction de l'âge de l'enfant en changeant de baguette. J'en ai fait deux, avec des diamètres de boucle différents.

La pile est cachée sous un couvercle. Et la baguette se branche en façade ; on peut ainsi facilement la changer.

Quand on a conçu le jeu avec mon mari, on a fait attention au coût de revient, à l'encombrement et à la possibilité de le réutiliser pour d'autres occasions. Pour que le jeu ne revienne pas trop cher, on a recyclé au maximum. Mon homme a fait les socles en bois à partir de lames d'un parquet qu'on avait enlevé chez nous. Les charnières ont été récupérées sur un vieux meuble. Et le renard a été peint sur un carton de récup avec des restes de peintures. On a seulement acheté le buzzer, les douilles et les ampoules, ainsi que les prises pour les baguettes. Le jeu est démontable pour être plus facilement transportable et pour prendre moins de place au rangement. Enfin, on pourra facilement le réutiliser pour d'autres kermesses ou anniversaires. Il suffira de donner une autre forme au parcours électrique et éventuellement de refaire un autre décor en carton pour coller au thème de la fête.

Un jeu fait pour l'essentiel de récup et qui, en plus, est démontable et réutilisable.

Bip, bip... Perdu !

22 avril 2016

Un gâteau camion de pompier (pas à pas en photos)

Pour les deux ans de mon p'tit loup, je lui ai fait un gâteau en forme de camion de pompier.

gâteau 3D en forme de camion de pompier
Gâteau 3D à la noisette en forme de camion de pompier.

J'en ai profité pour essayer de nouvelles techniques : gâteau sculpté, RKT, ganache à la place de la crème au beurre... Mais je vous montre tout ça en images. Ce n'est pas un tutoriel à proprement parler, mais je pense avoir pris suffisamment de photos pour que les différentes étapes soient compréhensibles.

Tout d'abord, j'ai cherché des photos et des plans sur internet pour que mon gâteau ait des proportions homogènes. Pour les spécialistes, je me suis inspirée d'un FPT (Fourgon Pompe Tonne) Renault Midlum !

L'avant du camion est fait en Rice Krispies Treat, un mélange de riz soufflé et de chamallows. A l'aide d'un moule, j'ai d'abord formé un gros cube. Une fois refroidi, je l'ai "sculpté" avec un couteau à pain, en m'aidant de mes plans. J'ai creusé l'emplacement pour les roues à l'aide d'un emporte-pièce. Je l'ai ensuite recouvert de ganache puis de pâte à sucre. Il ne reste plus qu'à le décorer.
 
les différentes étapes de la fabrication de l'avant du camion en RKT
Les différentes étapes de la fabrication de l'avant du camion en RKT.

Le principe est le même pour l'arrière du camion. J'ai fait un cake aux noisettes que j'ai coupé en deux, puis j'ai assemblé les deux morceaux à l'aide de ganache pour former un parallélépipède aux dimensions de mes plans. Je l'ai recouvert de ganache et de pâte à sucre après avoir creusé l'emplacement pour les roues et j'ai ajouté les éléments décoratifs.
 
Tous les décors (pare-brise, fenêtres, compartiments arrière...) ont été réalisés à l'aide des photos ou des plans pour être à l'échelle. Pour les bandes jaunes et rouges à l'avant, je me suis aidée de papier sulfurisé, un peu à la manière d'une décalcomanie. On pose une feuille de papier sulfurisé sur le modèle. On étale de la graisse végétale dessus puis on réalise son décor. On badigeonne ce dernier de colle alimentaire et on vient le poser à l'endroit désiré sur le camion. Il n'y a plus qu'à enlever le papier sulfurisé.

Pour placer plus facilement un décor sur le gâteau, on peut s'aider de papier sulfurisé, à la manière d'une décalcomanie.

Certains décors doivent être faits à l'avance pour avoir le temps de durcir. C'est le cas notamment de l'échelle, des rétroviseurs et des roues.
 
Les différentes étapes de la fabrication des roues.
 
J'ai posé les deux parties sur une semelle à gâteau découpée à la forme du camion et j'ai surélevé le tout avec des cales afin de pouvoir ajouter les roues. Si on veut pouvoir transporter le gâteau, il faut prévoir un support plus solide.

La semelle à gâteau a été découpée à la forme du camion puis certaines parties recouvertes de PAS noire pour former le pare-chocs et les marche-pieds.

Le petit plus, ce sont les gyrophares ! J'ai utilisé deux LEDs que j'ai coloriées en bleu.

Mon gâteau a un petit goût d'inachevé. La grippe s'est invitée à la maison et j'ai manqué de temps. Je n'ai pas pu réaliser les roues à l'avance, donc elles se sont affaissées comme on peut le voir sur les photos. Je n'ai pas eu le temps non plus de finir la décoration des côtés de la cabine, ni les marche-pieds.

Malgré tout, il a eu beaucoup de succès. Mon fils adore tout ce qui roule et plus particulièrement les camions de pompier et les tracteurs. J'étais donc sûre de lui faire plaisir. Mais je ne pensais pas, vu son âge, qu'il serait aussi émerveillé et qu'il me parlerait de son gâteau encore plusieurs jours après son anniversaire ! Mission accomplie.

Joyeux anniversaire mon pirate !

16 avril 2016

Reindeer Herder

Un post rapide pour vous montrer un peu de couture avec un tee-shirt réalisé pour mon fils aîné :

tee-shirt Reindeer Herder, modèle n°10 du Ottobre 6/2014
Reindeer Herder, modèle n°10 du Ottobre 6/2014. Jerseys d'été Lillestoff.

Je n'ai pas mis le bord-côtes au bas des manches, sinon tout est fidèle au magazine, jusque dans le choix des tissus ! C'est la première fois que je cousais un modèle Ottobre et j'ai été surprise par la quantité de modèles proposés pour les garçons. Vous risquez d'en revoir prochainement...


22 mars 2016

Un anniversaire agents secrets : le gâteau

Maintenant que vous savez tout des invitations (ici) et de la fête (ici et ici) organisée pour les 8 ans de mon aîné sur le thème des agents secrets, il ne me reste plus qu'à vous montrer le gâteau : un piñata cake (ou gâteau surprise) en forme de bombe !

Un piñata cake en forme de bombe !

Ce sont deux gâteaux au chocolat cuits dans des moules en forme de demi-sphère, évidés au centre pour y glisser les bonbons, puis assemblés avec de la crème au beurre et recouverts de pâte à sucre noire. Beaucoup de premières fois pour ce gâteau : premier gâteau piñata et premier gâteau sphérique. Même s'il n'est pas parfait techniquement, les enfants l'ont accueilli par des applaudissements.

7 mars 2016

Un anniversaire agents secrets : la fête, deuxième partie

Voilà la deuxième partie de la fête.

Les missions :

Le scénario est simple. On a remis aux enfants une première enveloppe qui contenait le message suivant :
  

Voilà, le décor est planté maintenant ! Les enfants ont mis un peu de temps à décoder le message mais ils ont fini par comprendre qu'il fallait remplacer chaque chiffre par la lettre lui correspondant dans l'alphabet. Ils ont trouvé, sous la balançoire, la clé de la boîte aux lettres dans laquelle on avait caché le coffre avec les instructions des différentes missions et tout le matériel nécessaire :

Le coffre contient des enveloppes kraft avec les instructions des différentes missions, ainsi que tout le matériel nécessaire pour les réaliser : clés de décodage, scytale, talkies-walkies...

Première mission : ils devaient se rendre au lieu indiqué dans les instructions, trouver l'indice puis le décoder à l'aide de la roue et de la clé de décodage "AVOCAT".

En mettant le A de la grande roue en face du K de la petite (A vaut K), les enfants ont pu déchiffrer leur premier indice.

Deuxième mission : les enfants étaient répartis en deux équipes. A l'aide d'un talkie-walkie, la première équipe devait guider la deuxième vers un lieu, un abri bus, où était inscrite une suite de symboles. La deuxième équipe a ensuite décrit ces symboles pour que la première équipe, munie de la clé de décodage, puisse déchiffrer l'indice.


Troisième mission : nos agents secrets ont d'abord dû décoder un message. Ce message était le titre d'un livre qu'on avait évidé afin d'y cacher l'indice. Une fois l'indice trouvé, surprise, le papier était tout blanc ! On les a guidés pour qu'ils comprennent qu'en passant un peu de peinture dessus, ils feraient apparaître un texte. On a préféré écrire le texte à l'aide d'une bougie blanche, moins dangereux à révéler comme encre sympathique que le traditionnel jus de citron. Ce code me semblait le plus difficile à comprendre, mais les enfants l'ont déchiffré très rapidement et sans aide.

Principe du code (connu sous le nom de Pig Pen ou parc à cochons) : chaque lettre est représentée par la forme de la case qui l'entoure et éventuellement par un point si c'est la deuxième lettre de la case. Ainsi, le I est codé par un carré vide et le J par un carré avec un point.

Pour réaliser le livre, j'ai suivi ce tutoriel extrêmement bien fait. Il est en anglais mais chaque étape est illustrée par un petit film, donc parfaitement compréhensible même par les non anglophones !

Quatrième mission : nos apprentis agents secrets ont utilisé la loupe rouge, la même que celle des invitations, pour lire les instructions. Ils devaient se rendre au pied d'un palmier pour y chercher l'indice, une longue bande de papier sur laquelle étaient inscrites des lettres. Il suffisait d'enrouler la bande de papier autour de la scytale (i.e. le cylindre) fournie dans le coffre pour déchiffrer le quatrième indice.


Cinquième mission : le dernier indice était caché au milieu d'un champ de mines (des pétards clac-doigt). Il fallait suivre les instructions (à partir du lampadaire, avancez de 5 pas en direction de l'arbre....) pour traverser le terrain sans encombre.


Nos agents secrets touchent au but. Plus qu'un mot de passe à découvrir et un coup de téléphone à passer pour découvrir où sont cachés les bonbons !

Papi était très heureux de jouer le rôle de l'agent W !


Cette deuxième partie de la fête a vraiment été extrêmement chronophage à mettre sur pieds. J'avais beaucoup d'idées (différents codes secrets, encre sympathique, livre avec une cachette secrète, les talkie-walkies, le coup de téléphone...) mais encore fallait-il arriver à trouver une histoire cohérente ! On a passé beaucoup de temps avec le Papa à concocter un scénario, élaborer les instructions des différentes missions et à préparer les accessoires nécessaires.

Résultat, la plupart des enfants ont adoré se plonger dans l'univers des agents secrets, déchiffrer les codes, jouer avec les talkie-walkies et chercher les cachettes secrètes. Mais un enfant, un peu moins à l'aise avec la lecture je pense, s'est moins amusé. Si on organise un anniversaire sur le même thème pour son petit frère, je pense qu'on attendra un ou deux ans de plus. Mais Mathis avait des étoiles plein les yeux et nous a dit que c'était le meilleur anniversaire qu'on ait préparé. Quelle récompense pour nous ! Ils ont rejoué aux agents secrets avec ses copains les jours qui ont suivi.

Il me reste à vous montrer le gâteau et vous saurez tout de l'anniversaire agents secrets !

29 janvier 2016

Un anniversaire agents secrets : la fête, première partie

La fête s'est déroulée en deux temps. Les enfants ont d'abord suivi un entraînement pour devenir de véritables agents secrets avant de se voir confier différentes missions qui allaient leur permettre de retrouver les bonbons du goûter.

L'entraînement :

C'est bien connu, les agents secrets ont des nerfs d'acier et sont capables de garder leur sang froid quelles que soient les circonstances. Le premier jeu, la patate chaude, permettait de tester cette qualité essentielle chez nos apprentis agents. Le jeu a bien sûr été revu à la mode "espions" : un pain de dynamites, réalisé avec des rouleaux vides de papier aluminium, remplaçait la patate et on a utilisé un minuteur à la place de la musique. Mais le principe reste le même : les enfants se font des passes, celui qui a la bombe au moment où le minuteur sonne est éliminé.

le jeu de la patate chaude à la mode agents secrets, avec une bombe maison
La bombe confectionnée à l'aide de rouleaux de papier aluminium. Attention à utiliser des rouleaux suffisamment solides pour résister à une après-midi de jeu !

Les enfants ont tout de suite deviné le principe du deuxième jeu en voyant les fils de laine rouge et les grelots qui ornaient la terrasse : ils devaient traverser le champ de lasers en en touchant le moins possible.

un champ de lasers confectionné avec de la laine et des grelots
Une pelote de laine et quelques grelots ont suffi à transformer la terrasse en un véritable champ de lasers.

Et bien sûr, la formation pour devenir agent secret n'aurait pas été complète sans un entraînement au tir. Quelques Nerfs, des munitions, des cibles, une table sur tréteaux et voilà un stand de tir improvisé qui a eu beaucoup de succès. Cerise sur le gâteau, chaque enfant est reparti avec son Nerf en guise de cadeau ; inutile de dire qu'ils étaient ravis !

Cette première partie n'a pas été trop compliquée à réaliser et elle a rencontré un énorme succès auprès de tous les enfants. A très vite avec la suite de la fête.